Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 11:56
Dans les débats consacrés aux enjeux concernant les entreprises et leurs salariés (réduction du temps de travail ; présence et action des syndicats ; aides à l'emploi ; coût du travail ; position du patronat ; etc.) les commentateurs semblent tenir pour acquis que la France économique est constituée d'un tissu de grandes et moyennes entreprises.

Or c'est tout l'inverse. Contrairement à ce que l'on peut observer chez nos principaux partenaires commerciaux, le tissu industriel et commercial de notre pays est formé d'une multitude de toutes petites et petites structures. Ainsi, on peut constater que 55 % des entreprises françaises n'emploient aucun salariés ; 37 % d'entre elles emploient de 1 à 9 salariés. Au total, donc, 92 % des entreprises françaises emploient moins de 9 salariés, et 98 % moins de 49 salariés.

A l'autre extrêmité, 1 % des entreprises françaises emploient plus de 50 salariés ; seules 0,2 % d'entre elles ont plus de 250 salariés.

En d'autres termes, l'immense majorité des entreprises françaises sont dépourvues de direction des ressources humaines, de financiers avertis et de juristes distingués pour les aider à démêler les arcanes des règles qui encadrent leur activité. C'est cette image qu'il convient de conserver à l'esprit quand on parle des entreprises françaises, ce qu'elles sont capables de faire, d'encaisser ou de supporter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H.
commenter cet article

commentaires