Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 16:49
"Nasser : rédemption d'une racaille". Voilà le titre d'un portrait que le journal Le Monde a consacré, dans son édition du 7 septembre 2007, à un loubard de banlieue revenu dans le droit chemin. Une "racaille"... on en frémit... Quoi donc ? Une racaille ? Ce qualificatif qui a ulcéré les bonnes âmes quand il a été repris par Nicolas Sarkozy en 2005 sur la dalle d' Argenteuil, et maintenant utilisé par le quotidien français de référence ? 

De deux choses l'une, soit on considère que l'usage du terme - en banlieue et ailleurs - s'était banalisé et qu'infamant il était devenu un moyen ordinaire de désigner les jeunes de banlieue siglé vestes de jogging, capuche sur la tête, fond de pantalon aux genoux et démarche de gorille, soit on continue à le considèrer comme une insulte particulièrement grave, et auquel cas on s'abstient de l'utiliser soi-même 24 mois plus tard.

Racaille... pour tout ceux qui boivent un verre ailleurs qu'au Flore et qu'Aux Deux Magots, boulevard Saint-Germain à Paris, il s'utilise sans connotation aucune depuis plusieurs années. Les intéressés l'utilisent eux-mêmes pour se désigner mutuellement. Il faut vraiment ne pas quitter les beaux quartiers, de Paris ou d'ailleurs, pour développer une crise d'urticaire comme celle qui a démangé les bonnes consciences du langage sur le sujet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H.
commenter cet article

commentaires