Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 19:03
Nicolas Sarkozy, qu'on pensait pourtant faire partie du cercle restreint des maîtres en communication politique, a dilapidé sans vergogne le capital d'image que sa campagne électorale lui avait valu.

Son action à la tête de l'Etat n'est-elle pas conforme à ses engagements ? Fait-il preuve d'immobilisme ? La réponse est non. Bien au contraire, son action en politique étrangère replace la France dans le concert des grandes nations au niveau international.

En dépit de cette entrée en matière objectivement réussie, ses frasques sentimentales, leur influence sur sa manière de présider, le luxe ostentatoire dont il a fait preuve, sont payés à prix extrêmement élevé en termes d'image. Cette déficit de crédibilité sera lourd à effacer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H.
commenter cet article

commentaires