Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 12:32

Les enseignants ont parfaitement le droit d'exprimer leur opposition à des mesures gouvernementales qui les concernent, et ce de la façon qui leur semble la plus appropriée.

Là où le bât blesse, c'est quand ils contribuent à la mobilisation des lycéens à l'appui de leur mouvement : sans même parler d'instrumentalisation, force est de constater que les enseignants viennent en renfort du mouvement actuel des lycéens.

La connivence ainsi introduite entre enseignants et enseignés, titulaires d'une autorité et population censée respecter cette autorité, ne peut qu'envenimer encore les relations au sein des collèges et des lycées.

Comment les enseignants du secondaire pourront venir se plaindre d'un effacement de la frontière entre leurs élèves et eux-mêmes alors qu'ils auront joint leur voix au sein des manifestations de ces derniers ? Quelle démonstration plus flagrante pourraient-ils apporter d'un nivellement entre eux et ceux qu'ils sont chargés d'encadrer ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H.
commenter cet article

commentaires