Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 20:23

Jacques Chirac, en tant que Président, a rappelé qu'en République force devait rester à la loi. Il a parfaitement raison. On ajoutera simplement que l'article 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1791 - annexée au préambule de la Ve République et, à ce titre, ayant valeur constitutionnelle - prescrit que : "La loi est l'expression de la volonté générale."

 

En d'autres termes, soit les manifestants et les organisations qui les soutiennent sont des séditieux, soit le Parlement n'est plus représentatif de la volonté générale.

On ne peut s'empêcher de se rémémorer que désavoué par un majorité d'électeurs à qui il avait soumis la ratification du traité constitutionnel européen, Jacques Chirac est non seulement resté au pouvoir mais n'a pas jugé bon de refonder la légitimité représentative du Parlement en provoquant des élections législatives anticipées. Le résultat est là, et il est vain de brandir le respect de la loi comme un sacrement bafoué.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H. - dans robert.holcman
commenter cet article

commentaires