Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 18:36

Enfin on le reconnait ! Cela faisait des années que le bruit - si l'on ose dire - circulait, une rumeur jamais éteinte en dépit des efforts de lobbies et d'officines troubles : les prouts de vache accroissent le réchauffement climatique. Le Monde du 20-21 août 2006 nous apprend que des scientifiques australiens et néo-zélandais ont lancé une étude coûteuse destinée à réduire les pets des vaches.

Des scientifiques avaient en effet constaté une corrélation entre la production lactée bovine et l'émission de méthane, gaz à effet de serre - en d'autres termes que plus les vaches font de lait plus elles pètent. Ils veulent mettre au point une nouvelle race de vache qui produirait autant de lait mais moins de prouts.

L'idée est louable mais limitée. Il faut en effet étendre la réflexion à toutes les autres sources de méthane. Qui a jamais tenté d'évaluer les ravages climatiques du cassoulet, du chou, des flageolets, des gros totos ? On demande aux Français des efforts pour la planète, fort bien !  Mais au lieu de leur demander de ne pas laisser coulet l'eau, on pourrait plutôt tenter de les convaincre de fermer le gaz.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H. - dans robert.holcman
commenter cet article

commentaires