Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 11:25

Comme à l'accoutumée, dès qu'il se sent en perte de vitesse et souhaite ramener l'agitation médiatique vers lui, il suffit à Jean-Marie Le Pen de proférer quelques propos délétères pour se remettre dans le jeu. C'est imparable : les bonnes âmes - sincères, peu sincères ou pas sincères du tout - s'emparent du sujet, trop contentes de trouver enfin un enjeu simple à propos duquel s'indigner sans craindre de se tromper et d'être démenti après coup.

Le problème est que les derniers propos de M. Le Pen sur sur le manque de "terroir" de Nicolas Sarkozy ont été tenus in extenso à propos de Dominique Strauss-Kahn durant la primaire socialiste de l'automne 2006 sans que personne n'y trouve à redire. Par la droite ? L'extrême droite ? Non, par Edith Cresson justifiant son soutien à Ségolène Royal et affirmant que si elle aimait bien DSK, et avais même contribué à le faire accéder à des fonctions gouvernementales, non, décidément, il appartenait moins au paysage français que Ségolène Royal...

Les mêmes, donc, qui s'indignent aujourd'hui du racisme des éructations lepénistes ne voyaient rien à redire aux mêmes propos tenus dans les rang du parti du progrès et de la justice sociale, par l'un des ses membres éminents.

Morale de l'histoire ? En premier lieu, racisme et antisémitisme ne sont l'apanage - hélas - d'aucun camp. En second lieu, les propos nauséabonds tenus par des anciens premiers ministres ne font pas l'objet de la même attention médiatique : ceux d'E. Cresson ne sont pas loin de "valoir" pourtant ceux de Raymond Barre sur le lobby juif et les Français innocents blessés lors de l'attentat de la rue de Copernic.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H. - dans robert.holcman
commenter cet article

commentaires

Pivoine 13/04/2007 09:54

Une vraie bataille de chiffonnier, si les gens sont perdus cela n'est pas pour rien....
par contre j'ai été fortement étonnée de voir les affiches de N.Sarkosy toutes arrachées sur les panneaux devant l'école des enfants, là ou je l'ai encore été, c'est que les enfants s'arrêtent devant et s'interrogent beaucoup sur le rôle de ces affiches...Ils sont plein de ressources ces ptits, on bosse bien finalement(-;
Les ptits lutins de Ségolène continuent leur distibution de prospectus le matin, le soir...Devant l'école...Limite, plus que limite...
Oui tous les argument même et surtout les plus glauques sont utilisés, à nous de faire le tri dans cette grande poubelle médiatique....Y a du boulot!!!!
Re bonne journée

Robert H. 13/04/2007 10:05

Rires, le coup des tracts distribués devant les écoles c'est faire preuve en effet de pas mal d'anticipation !
Une anecdote : juste après un texte soulignant l'utilisation des thèmes fascistes par Ségolène Royal, mon blog a été victime d'une attaque pirate. Il a fallu quelques jours à Over blog pour tout remettre en place. Peut être une coïncidence...
Bye