Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 18:31

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BfmTv/RMC, le lundi 3 septembre 2012, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères de la France, a répondu au journaliste qui l'interrogeait quant à l'utilisation éventuelle d'armes chimiques ou bactériologique par le régime syrien, ou bien le risque de mouvement de telles armes à fin d'utilisation, que : "Notre réponse serait massive et foudroyante".

 

En termes plus simples et plus explicites, Laurent Fabius - au nom de la France - a menacé la Syrie d'une frappe nucléaire en cas de menace et/ou d'utilisation d'armes chimiques ou bactériologiques.

 

Or la doctrine française d'emploi de l'arme atomique a toujours été une doctrine de "non emploi" ; dit autrement, la France n'envisagerait d'utiliser l'arme atomique qu'en dernier ressort, pour sanctuariser son territoire, si ce dernier était menacé, ou bien en représailles d'une frappe atomique sur son territoire.

 

Ce que Laurent Fabius vient d'avancer, est que la France outrepasserait sa propre doctrine pour utiliser l'arme atomique comme arme tactique de champ de bataille.

 

C'est là une vraie révolution, non sans conséquences sur le positionnement international de la France, qui - de façon stupéfiante - n'a appelé aucun commentaires...

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H.
commenter cet article

commentaires