Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 15:30

Ca y est, c'est bientôt la fin du monde, tout le monde nous le dit. Le réchauffement de la terre est inéluctable, les causes sont identifiées, les solutions sur la table, et maintenant : exécution !

L'inconvénient c'est qu'on a déjà fait le coup. Dans les années 1970, le célèbre MIT (Massachussets Institut of Technology) a commandé un rapport à des expert du club de Rome (pas la Lazzio) qui, sur la base de courbes exponentielles, ont recommandé d'appliquer une croissance zéro à nos économies. On sait depuis qu'ils se sont fourrés le doigt dans l'oeil en raison d'un fait que les experts, passés, actuels et futurs, omettent toujours : le progrès technique. Les fans du rapport Stern qui vient d'être publié devraient y penser.

Aujourd'hui, les mêmes experts qui, il y a 5/6 ans, nous expliquaient doctement que le climat n'avait pas changé, nous annoncent maintenant l'Apocalypse. Incapables de nous prédire le temps qu'il fera dans les jours qui viennent, ils peuvent en revanche vous dire quelle sera la température de la terre dans 100 ans.

La terre se réchauffe, c'est une évidence ; le temps est déréglé, ça fait 10/15 ans que M. Tout-le-Monde s'en est rendu compte. Que cela soit, dur comme fer, dû aux activités terrestres, c'est une autre affaire.

Il ne faut pas perdre de vue que la guerre économique mondiale n'est pas étrangère à toutes ces prises de position. Tous les concurrents des Etats-Unis ont intérêt à les convaincre de réduire la voilure de leur croissance pour espérer les rejoindre encore plus vite, et ces derniers n'ont évidemment aucune envie de se faire tailler des croupières par leurs adversaires commerciaux.

Quant à Nicolas Hulot, son toupet a peu d'équivalent. Ca fait 20 ans qu'il parcourt la planète en tous sens, se fait offrir des voyages somptueux, pollue à tout va par ses voyages innombrables et, soudain, nous dit à tous que le tourisme de masse doit cesser ! Pareil pour Artus Bertrand qui vient nous pourrir de conseils quant à nos voitures après avoir mobilisé plusieurs hélicoptères pendant 10 ans pour faire un livre de photographies aériennes. UN LIVRE !

La solution, encore une fois, va venir du progrès technique. A l'image des voitures qui polluent de moins en moins pour des performances sans cesse à la hausse, l'ensemble de nos consommations va s'engager dans un processus de "durabilité". Ce mouvement va générer de la croissance économique au lieu de la tarir.

Il faut que cette tendance affecte aussi notre production de nourriture sauf à voir s'éteindre des milliers d 'espèces sur-exploitées. Quant aux autres animaux, les malheureux, il faudra atteindre que des économistes se mettent enfin à nous démontrer la richesse que constituent la faune sauvage, et la déprédation de la vie en captivité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert H. - dans robert.holcman
commenter cet article

commentaires